Le pouvoir des habitudes

« Nous sommes ce que nous avons l’habitude de faire » – Aristote

Vous vous sentez à l’étroit dans votre vie ? Vous avez envie de la faire passer à un autre niveau ? Et si, vous commenciez par abandonner vos mauvaises habitudes ?

On sous-estime souvent la force des habitudes. Et pourtant, elles font partie des trois facteurs principaux qui façonnent notre vie.

Une habitude, c’est avant tout un automatisme. C’est une attitude qui a tellement été répétée que le cerveau l’a classé dans la catégorie des choses pour lesquelles il n’a plus besoin d’intervenir en terme de réflexion. C’est très pratique pour le cerveau qui se déleste d’un poids et peut ainsi se concentrer sur autre chose.

Une habitude, c’est une épée à double tranchant. D’un côté, les bonnes habitudes qui tirent vers le haut. Celles-là même permettent à l’athlète, à force de répétitions, de maîtriser son mouvement à la perfection sans même y penser et se surpasser. De l’autre, les mauvaises habitudes, toxiques ou néfastes, qui conditionnent, engluent et empêchent de s’épanouir.

La bonne nouvelle, c’est qu’en prenant conscience et en agissant sur nos mauvaises habitudes, la dynamique peut-être inversée. Nous pouvons passer du cercle vicieux au cercle vertueux, de la régression au progrès, de la dépendance à la liberté.

Dans cet article, je vous partage une technique simple mais puissante pour vous débarrasser de vos mauvaises habitudes et transformer votre vie.

Cet article se veut comment un exercice pratique. Je vous invite donc à télécharger gratuitement le cahier d’exercices en bas de l’article. Ce cahier a été conçu comme un outil pour vous guider tout au long de l’exercice.

Autrement, vous pouvez vous munir d’un carnet, d’un crayon et d’un surligneur.

 

Etape 1 : Définir ses objectifs de vie

« Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va. » – Sénèque

Nous allons utiliser le pouvoir des habitudes pour servir votre idéal de vie. Oui mais nous sommes tous uniques, avec des aspirations différentes. Inutile d’instaurer l’habitude de courir tous les jours si c’est le rêve d’un autre de courir un marathon !

Alors réfléchissez à vos objectifs de vie. Que souhaitez-vous être ou devenir ? Quels sont les projets qui vous tiennent le plus à cœur ? Qu’est-ce qui est vraiment important pour vous ?

Ensuite, prenez votre cahier d’exercices et notez dans l’emplacement prévu à cet effet, vos cinq objectifs de vie principaux.

Cela constituera la base de ce travail sur les habitudes. L’idée est de changer ses habitudes pour changer sa vie. Encore faut-il savoir quelle vie on veut et ce qu’on cherche à atteindre !

 

Etape 2 : Observer ses mauvaises habitudes

« Il n’y a plus de vices. Ils sont devenus des habitudes. » – Ferdinand Bac

 

La seconde étape consiste à reconnaître ses mauvaises habitudes, c’est à dire en être conscient. Pas si facile ! Avec les habitudes, nous agissons de manière automatique, sans y réfléchir.

Vous rappelez-vous la première fois que vous avez adopté ce comportement qui est maintenant devenu une habitude ? A l’époque, vous le faisiez en pleine conscience, vous étiez dans le moment : votre cerveau ne s’était pas encore exclu de la partie.

A force de répétions, ce comportement est devenu une habitude, bonne ou mauvaise. Votre cerveau a mis cette action récurrente en pilote automatique pour aller s‘occuper des choses nouvelles ou ponctuelles.

Il s’agit donc maintenant de rentrer dans un phase d’observation. Pendant quelques jours, idéalement une semaine, notez vos activités quotidiennes ainsi que leur durée approximative sur votre cahier. Pour cet exercice, choisissez des journées représentatives, les plus proches possible de votre ordinaire.

Si vous commencez à détecter des mauvaises habitudes, inutile de culpabiliser ! Notez sans jugement de valeur le déroulement de vos journées, de manière objective et factuelle.

 

Etape 3 : Identifier vos mauvaises habitudes et évaluer leur impact dans votre vie

« Vous ne pouvez pas changer votre futur, mais vous pouvez changer vos habitudes et celles-ci changeront votre futur » – Marco Polo

Après la phase d’observation vient la phase d’analyse. Vous avez sous les yeux le cahier sur lequel vous avez noté toutes vos activités depuis plusieurs jours. Parmi toutes ces activités, lesquelles pourraient être qualifiées de mauvaises habitudes ? Quel est leur impact dans votre vie ?

Pour le savoir, relisez vos objectifs de vie et surlignez toutes les activités qui les desservent ou vous en détournent. Identifiez ensuite celles qui reviennent de manière récurrente et/ou que vous avez le sentiment d’exécuter en mode automatique. Voilà, vous avez identifié vos mauvaises habitudes.

Reportez ensuite ces mauvaises habitudes dans l’emplacement prévu sur le cahier et passons à la phase d’évaluation.

Pour chacune de ces habitudes, indiquez la fréquence ou la durée que vous y consacrez. Ensuite, notez sur une échelle de 0 à 10, l’impact positif qu’aurait l’arrêt total de cette mauvaise habitude dans votre vie. Par exemple : si vous vous dites qu’en cessant maintenant de faire cela, votre vie changerait complétement (en mieux) alors mettez 10. Si au contraire, cela n’améliorerait pas les choses alors, mettez 0.

 

Etape 4 : Se libérer de ses mauvaises habitudes

« On ne se débarrasse pas d’une habitude en la flanquant par la fenêtre ; il faut lui faire descendre l’escalier marche par marche. » – Mark Twain

Au regard de l’analyse précédemment menée, vous devriez maintenant pouvoir identifier votre pire mauvaise habitude. C’est à dire celle qui vous prend le plus de temps ou revient le plus souvent et qui a le plus d’impact sur votre vie.

C’est par cette vilaine que nous allons commencer. Notez cette mauvaise habitude en gros dans l’emplacement prévu sur le cahier. Nous allons maintenant oublier toutes les autres pour nous concentrer uniquement sur celle-ci. Préparez-vous nous rentrons en phase d’élimination !

a)    La responsabilité

Tout d’abord, il vous faut assumer la pleine responsabilité de cette mauvaise habitude. Finies les excuses, ce n’est pas à cause de tel ou tel élément extérieur que vous avez adopté ce comportement néfaste. C’est vous qui avez décidé de commencer, personne ne vous a forcé.

 Il ne s’agit pas ici de s’autoflageller mais de s’approprier cette habitude. Elle vous appartient, c’est la vôtre. Et maintenant, c’est à vous qu’il appartient de vous en débarrasser.

b)    La routine associée

Ensuite, regardez si cette habitude est accompagnée d’une routine qui tend à la renforcer. Par exemple, l’association cigarette/café ou alcool/soirée. Si c’est le cas, cassez cette routine. Cela permettra à votre cerveau de reprendre le contrôle au lieu d’emprunter la voie rapide des automatismes. Voyez si vous pouvez instaurer de nouvelles routines agréables et que vous aurez envie de maintenir. Par exemple : un jus de fruit au lieu d’un café avec lequel vous serez moins tenté de fumer.

c)     Le Pourquoi

Prenez le temps de réfléchir à votre Pourquoi. Pourquoi il est vraiment important pour vous d’abandonner cette mauvaise habitude. Notez vos raisons, visualisez votre vie dans quelques années si vous maintenez cette habitude, pensez au bénéfices de l’abandonner. Enfin, synthétisez-le en une phase. Votre pourquoi doit être indiscutable et vous motiver profondément à éliminer votre mauvaise habitude. Utilisez les étiquettes dans le cahier d’exercicess et placez votre pourquoi à différents endroits stratégiques afin de le garder toujours brûlant à l’esprit.

d)    L’élimination

Vient maintenant l’heure de planifier l’élimination de votre mauvaise habitude. Cela peut se faire de manière immédiate ou progressive. Dans tous les cas, établissez un plan d’action avec des dates butées. Si vous le pouvez, faites d’une pierre deux coups. Voyez s’il vous est possible de remplacer votre mauvaise habitude directement… par une bonne. Encore une fois, intégrez la notion de plaisir. Par exemple : si vous avez décidez d’être moins sédentaire et que votre sport préféré est le vélo, remplacer votre habitude de regarder la télé par une balade en vélo dans un endroit que vous aimez.

Prenez le temps de noter tous ces éléments sur votre cahier d’exercices et gardez-le dans un endroit où vous être souvent. Cela vous permettra de garder en mémoire votre objectif et tenir le cap.

 Si le défi vous semble trop compliqué, ne vous découragez pas ! Certaines habitudes sont tenaces. N’hésitez pas à faire appel à de l’aide extérieure si besoin.

 Une fois votre pire mauvaise habitude éliminée, vous pourrez ensuite passer à la seconde et ainsi de suite. En procédant ainsi, il ne fait nul doute que vous allez faire passer votre vie à un autre niveau. Bon courage !

 

 => Cet exercice vous a plu ? Partagez-le pour aider d’autres personnes à améliorer leur vie ! 🙂