Le boulot, les enfants, la maison… Vos journées sont pleines comme des œufs ! Et bien que plein de bonne volonté, vous ne voyez pas trop comment caser dans votre quotidien déjà saturé des actions concrètes pour contribuer à un avenir durable.

Plus d’excuses ! Voici 7 gestes écolos, garantis 100% simples et rapides :

 

1 – Faire pipi sous la douche

Pommeau de douche

Pas besoin de faire un dessin… Plus facile, on meurt ! Bon OK, ce n’est pas le geste écolo le plus glamour qui soit et dont on va se vanter en soirée mondaine. Et pourtant, l’eau est une ressource précieuse et cette habitude pourrait en économiser des milliers de litres chaque année. Concrètement, un pipi sous la douche, c’est en moyenne 9 litres d’eau potable qui ne partent pas avec la chasse d’eau. A raison d’une douche par jour, c’est 3285 litres d’eau économisés en une année pour une personne. Pour ceux qui trouvent cela peu ragoûtant, rappelons que l’urine est stérile et composée à 95% d’eau. Et de toute façon, l’eau de la douche va se charger d’évacuer tout ça !

Temps : -2 min (l’économie d’un passage aux toilettes !)

Gain estimé : 3000 litres d’eau économisés par an par personne

 

2 – Revenir au bon vieux savon

Savons naturels

Un distributeur de savon liquide dans la cuisine, un autre dans les toilettes, du gel douche dans la salle de bain… Le tout conditionné dans de jolis petits flacons en plastique, qu’il faudra renouveler tous les mois environs et aux composants parfois douteux. Et si on remplaçait tout ça par du savon ?

Pour le prix d’un gel douche industriel, il est possible de trouver un savon de bonne qualité, composé d’ingrédients naturels et adapté à votre type de peau, avec un emballage papier ou sans emballage. Et ce nouvel ami vous durera en moyenne deux fois plus longtemps ! En plus, c’est prouvé, le savon nettoie mieux que le gel douche ou autres savons liquides. En somme, tout est bon dans le savon…

Temps : 0 min (même temps pour mettre un savon dans son panier qu’un gel douche !)

Gain estimé : 3 kg de contenants plastiques en moins par an pour une famille de quatre personnes

 

3 – Emmener une tasse au boulot

Tasse

Ah, les moments autour du distributeur de café, les dernières news, les potins… Irremplaçables ! Ce que l’on peut remplacer en revanche, c’est le gobelet en plastique… par une tasse, une vraie. En effet, la plupart des machines à café dans les entreprises sont maintenant équipées d’un détecteur. En plaçant la tasse dans le distributeur, la machine la détecte et envoie juste le liquide… sans les trois grammes de plastique qui l’entourent habituellement ! C’est tellement plus agréable de boire dans une vraie tasse et en plus, c’est l’occasion rêvée de crâner avec son mug « la meilleure des mamans ». Alors pourquoi se priver ?

Temps : 1 min (le temps de mettre la tasse dans son sac)

Gain estimé : 218 gobelets plastiques non consommés par an par personne, à raison d’un café par jour travaillé

 

4 – Mettre des sacs dans son sac

Sacs réutilisables

Prenez quelques secondes pour glisser quelques petits sacs réutilisables dans votre sac à main. Pliés, ils ne prennent pas plus de place qu’une balle de ping-pong et peuvent contenir un éléphant. Premièrement, cela vous permettra de refuser les sacs plastiques sans avoir à vous demander comment diantre vous allez pouvoir ramener ces tonnes de trucs avec juste vos deux mains et les poches de votre manteau. Deuxièmement, il transformera vos ballades monotones en chasses aux déchets délirantes : tiens une tong abandonnée, hop dans le sac, direction la poubelle ! Troisièmement, la nature vous le rendra bien en vous offrant, lors de vos sorties, plein de de jolis cadeaux (figues, mûres, baies, châtaignes…) que vous pourrez emmener dans votre petit sac, maintenant devenu indispensable, pour les déguster plus tard.

Temps : 1 min (le temps de mettre des sacs dans son sac. Peut être mutualisé avec la tasse)

Gain estimé : Quelques sacs plastiques refusés, des déchets en moins dans la nature et dans votre frigo, de la nourriture bio gratuite et sans empreinte carbone.

 

5 – Consommer des fruits et légumes locaux et de saison

Fruits et Légumes de saison

Ok, les fraises, c’est délicieux. Mais quand vous en croquez au mois de décembre, visualisez les 2,5 litres de carburant qui auront été nécessaires pour emmener cette petite barquette de 500 grammes dans votre frigo ! Alors pourquoi ne pas plutôt choisir de déguster une clémentine ? Pour vous aider à faire les bons choix, vous pouvez télécharger ici un calendrier des saisons des fruits et légumes. Regardez également la provenance : un fruit importé consomme 10 à 20 fois plus de pétrole que le même fruit produit de manière locale !

Le petit bonus, c’est que les fruits et légumes locaux de saison contiennent en général plus de nutriments et auront davantage de goût. En effet, ils sont cueillis mûrs quelques jours avant que vous ne les consommiez. C’est du frais ! Ceux qui viennent de loin sont cueillis tôt, finissent de murir pendant leur transport, temps pendant lequel ils vont perdre leurs précieuses vitamines.

Temps : 1 min (le temps de lire les étiquettes)

Gain estimé : Quelques litres de pétrole en moins et de la vitalité en plus !

 

6 – Baisser le chauffage

Baisser le chauffage

Non, je ne parle par de couper le chauffage en plein hiver et transformer votre maison en igloo ! Juste de commencer par baisser le chauffage d’un demi-degré. Il y a de grandes chances que vous ne remarquiez même pas la différence. Puis si cela vous va, baisser à nouveau d’un-demi degré, votre corps va très rapidement s’habituer et dans le pire des cas, cela vous fera une excuse parfaite pour sortir votre vieux pull si moche mais tellement doux et confortable !

Temps : 2 min

Gain estimé : 7% d’économie de votre énergie de chauffage pour 1 degré de moins.

 

7 – Coller un autocollant stop pub

Autocollant stop pub

Simplissime à mettre en œuvre : récupérez un autocollant stop pub, ou imprimez-le ici et collez-le sur votre boîte aux lettres. Ça y est, vous ne recevrez plus ces kilos de prospectus à l’utilité questionnable ! Si vous hésitez, dites-vous que vous pourrez toujours consulter ces catalogues en ligne sur le site des enseignes.

Temps : 2 min

Gain estimé : 24 kilos de papier en moins par an dans chaque boîte aux lettres

 

BONUS – Se déplacer en vélo

Vélo ville se déplacer en vélo

On n’avait pas dit zéro impact temps ?! Attendez, ne vous fâchez pas, je m’explique… Il ne s’agit pas de vous rendre sur votre lieu de travail à 20 km en vélo, car je sais bien que, si vous êtes comme moi, vous arrivez déjà toujours en retard alors… Mais comparez sur les petits trajets : combien de temps vous a pris cet aller-retour à la boulangerie ? Les deux minutes de trajet, les trois minutes pour trouver un stationnement et la dernière minute de marche jusqu’à la porte de la boulangerie… Combien auriez-vous mis de temps en vélo ou en trottinette ? Cinq minutes pour arriver juste devant l’entrée ? Il faut se rendre à l’évidence, c’est parfois plus la flemme que le manque de temps qui nous incite à prendre la voiture ! En plus, se déplacer à vélo, à pied ou en ce que vous voulez, c’est une optimisation de temps formidable vu que vous faites du sport en temps masqué. C’est top, non ?

Temps : … min (à vous de voir, comparez !)

Gain estimé : Quelques litres de pétrole économisés chaque année, du Co2 en moins dans l’air et des jambes de rêves en prime !

 

=> Allez Go ! Engagez-vous sur l’une ou plusieurs de ces actions dans les commentaires ci-dessous !